Foire Aux Questions

Est-ce que vous fabriquer tous les couteaux vous mêmes ?

Oui, chez ZBO Coutellerie, on ne propose que des créations.
Sur certains modèles, j’achète une lame (qui m’est alors vendue avec sa garde), je fabrique un manche, et je fais l’assemblage et les finitions.
Il m’arrive également d’effectuer des restaurations, auquel cas je reprends une lame existante, et ce que je peux récupérer du reste du couteau, et je complète avec les matériaux adéquats.
Mais la majorité des couteaux sont des créations ZBO, pour lesquels je fais tout de A à Z, depuis la forge de la lame jusqu’aux finitions.

Damas

Est-il possible de personnaliser les couteaux ?

En général oui, je peux poinçonner sur la lame quelques lettres et/ou selon le matériau, graver des initiales ou un symbole sur le manche. 

bois de cervidé

Est-ce que des animaux sont tués pour faire les manches ?

Non. Quand j’utilise des matériaux d’origine animale pour mes manches, il s’agit exclusivement de récupération. Je suis un grand amateur de randonnées en montagnes et de cueillette de champignons, et je trouve régulièrement des bois de cervidés ou des ossements d’animaux que je récupère.

A quoi peut servir ce couteau ?

Certains couteaux n’ont pas de fonctionnalité particulière prédéfinie, c’est à chacun de choisir l’usage qu’il en fera. ZBO Coutellerie fournit des couteaux de qualité adaptés à de très nombreux usages, à vous de lui donner une vie.

C’est un peu cher non ?

Les prix peuvent sembler élevés si l’on compare à des couteaux fabriqués en grande série, évidemment. Mais chez ZBO Coutellerie, chaque couteau est une pièce unique sur laquelle je passe au minimum 12 heures de travail, parfois beaucoup plus. Les matériaux sont d’une grande qualité, l’acier des lames est parmi ce qui se fait de mieux, et les ajustements et les finitions sont fait à la main et garantissent une durée de vie exceptionnelle. Mes couteaux ont une âme, un caractère que vous ne retrouverez pas dans l’uniformité de la fabrication à bas coût.

Le savoir-faire de l’artisan est irremplaçable